Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur ArtQuid. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre utilisation de cookies.
S'inscrire

Se connecter

  Mot de passe perdu ?

Nouveau sur ArtQuid ?

Créez un compte gratuitement
Vendez vos oeuvres
  1. Peintures
  2. Sculptures
  3. Dessins
  4. Photographies
  5. Art digital
  6. Thèmes
  7. Nos coups de ♡
  8. Plus
Hiroshima mon amour. Elji Elji
   
Le 6 août 1945, à 8h15, un b-29 de l’armée américaine largue la première bombe atomique du XXè siècle, à près de 9 000 mètres au-dessus de la ville. À 8 h 16 min 2 s heure locale, après 43 secondes de chute libre, la bombe explose à 587 mètres du sol. L'explosion, équivalent à celle de 15 000 tonnes de tnt, rase instantanément la ville; 75 000 personnes sont tuées sur le coup, dont un tiers de militaires. Dans les semaines qui suivent, plus de 50 000 personnes supplémentaires meurent. Le nombre total de morts reste imprécis; il est de l'ordre de 250 000. Sur les 90000 bâtiments de la ville, 62 000 sont totalement détruits. Il ne resta aucune trace des habitants situés à moins de 500 mètres du lieu de l'explosion. (Tiré de Wikipedia).

Et dire que l’homme s’amuse toujours avec ce joujoux terrifiant. L’imbécillité humaine n’a décidément aucune limite.
Hiroshima mon amour
Créations d'Artistes,  Peintures,  Acrylique
Auteur: Elji
28 x  19 cm  /   11 x  7.5 in
Thèmes: Militaire, Guerre  /   Types d'Artistes: Artistes de loisirs  /   Supports: Sur Carton  /  
 
Publié: 2 février, 2014 / Modifié: 2 février, 2014
Copyright Elji

A'm
Membre Premium A'm , 23 mai
Les hommes construisent puis détruisent et enfin «se» détruisent eux-mêmes.
J'aime cette construction chaotique et désincarnée avec les notes de rouge qui peuvent être de diverses significations : le feu, le sang, la rage…
Beau symbole… Merci !
Joëlle. Libaude
Membre Premium Joëlle. Libaude , 4 octobre
Cette ignominie est toujours d'actualité.
Du rouge pour la colère. Imbroglio pour l'ignorance. Et aucune matière vivante, la peur de l'autre peut être ? !
Une oeuvre éloquente.
Desanti
Membre Premium Desanti , 30 mai
J adore particulièrement celle ci Hiroshima mon amour, j aime votre travail c est très minutieux, beau sujet et tres professionnel… Bravo! Merci aussi pour les nombreux coups de coeur… Je vous dit à bientot… Mes amitiés ! Desanti
Miguen
Membre Premium Miguen , 23 octobre
Mes yeux ont été attirés
Marlène Leclercq
Marlène Leclercq , 11 mai
Capable du pire et du meilleur! Mais parfois je me tourne vers les animaux pour trouver le meilleur…
Beau graphisme pour réaliser le chaos, et la mort de ce qui a été édifié par l'homme ! ! Construction et destruction alternent, on le voit au fil des civilisations qui ont disparu. Un fil conducteur pour l'homme et la mémoire! ! !
Ghislaine Phelut
Membre Premium Ghislaine Phelut , 24 février
Tu as fait une belle oeuvre, de quelquechose de terrifiant. Mais je crois qu'il ne faut pas desespérer de l'homme. Que cela puisse un jour servir de leçon, afin que ces horreurs ne recommencent pas.
Mais il n'y a pas qu'Hiroshima. Je suis en train de relire «la douleur», de Marguerite Duras. Et je pense aussi à ces déportés, revenus de l'enfer, à ceux qui n'ont pu survivre, à ceux qu'on a laissé achever dans les camps, lorsque les alliés arrivaient. Des interrogations, des doutes, sur le genre humain. Et malgré tout l'espoir que le bien triomphe enfin. Que l'homme retrouve la dignité dans ses actes, quand il est tout puissant, qu'il accède à la bonté à ce niveau. Cette bonté que les humbles ont gardé
Waldemar Nobre
Membre Premium Waldemar Nobre , 20 février
Il est vrai que l'une de mes grandes déceptions c'est l'Homme… Il est vrai aussi que mon admiration va tout particulièrement à l'homme et à son intelligence qui nous prédit que des robots, bientôt, dépasseront l'homme en termes d'intelligence artificielle. Alors, dépourvus de de cœur, on peut s'attendre à pire. A moins qu'ils ne deviennent les promoteurs de l'amour entre les peuples. Voila un scénario pour une bonne fiction!
Fany
Fany , 17 février
Jolie creation! !
Lesuisse Jean
Lesuisse Jean , 3 février
Une bonne construction toutes cassées par l'abomination humain! ! !
C'est bien représenté les couleurs la géométrie cela est bien douloureux…
Ahhhhhhhhhhhhhh la race humain quelle erreur
Jean
Marie D
Membre Premium Marie D , 3 février
Ce fatras d'immeubles qui s'écroulent suite à cette bombe qui a fait tant de morts et de peur par la suite, est bien représenté ici ! Une œuvre remarquable pour oser nous rappeler cette terrible catastrophe ! La destruction est dans le cerveau de l'humain avide de pouvoir sans limite ! C'est une honte pour ces êtres humains qui vivent sur cette planète ! Bravo Elji pour avoir rappelés à cette terrible tragédie !
Ameise
Ameise , 3 février
Une oeuvre forte
Oui, malheureuseument elle n'a pas de limites
M. Pilar
Membre Premium M. Pilar , 2 février
Fantastica creacion, gran bravoooo Elji! ! ! ! !
Christina S.
Membre Premium Christina S. , 2 février
Un fatras, une destruction massive avec tout ce sang versé que l'on a du mal a imaginer si ce n'est au travers des chiffres colossaux de victimes ! Je partage ton effarement Elji quand à la fabrication toujours en vigueur d'armes qui n'ont rien de joujoux… L'homme a la mémoire courte ! Une interprétation personnelle qui mérite un son pesant de réflexion et de tristesse. Bravo
Laurence Vallet
Membre Premium Laurence Vallet , 2 février
Une toile qui affole les boussoles, réveille les neurones, donne le vertige et qui a beaucoup à dire… J'adore !
Fk
Membre Premium Fk , 2 février
Belle création! ! ! Pour une histoire tellement affreuse que l'on a du mal à imaginer que l'homme soit capable au nom de la liberté de continuer dans sa recherche d'arme de plus en plus destructive.
Bonne journée.
Francis
 
Hiroshima mon amour
Prix non public
50
Elji
Elji
Artiste peintre 
Ependes Vd, Suisse
Voir plus d'oeuvres similaires
Ajoutez une oeuvre similaire
Matériel pour artistes

Choisir une langue

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français