Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur ArtQuid. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre utilisation de cookies.

Se connecter

  Mot de passe perdu ?

Nouveau sur ArtQuid ?

Créez un compte gratuitement
S'inscrire Vendez vos oeuvres
  1. Prints d'art
  2. Peintures
  3. Dessins
  4. Photographies
  5. Art digital
  6. Thèmes
  7. Nos coups de ♡
  8. Plus
Carnages. Franck Gaulier Gaulier
   
Huile sur bois, réalisée avant tout cela, postée ici en souvenir aux victimes.

Magyd Cherfi (Zebda) a publié une tribune poignante de trois pages dans Libération. Un
Texte magnifique, au contenu irréprochable, baptisé Carnages, titre
Tout à fait approprié aux événements et aux victimes du terrorisme de
Ce vendredi noir à Paris et Saint-Denis.
Né à Toulouse en 1962 mais d’origine algérienne, il y exprime que ses
Racines, en ce moment douloureux pour nous tous, sont ancrées à cette
France à laquelle il appartient avec un sentiment très fort et
Redoublant d’intensité.

“Il y a des jours comme ça où on aime la
France, où on a envie de chanter la Marseillaise, envie d’être
Tricolore comme un supporter insupportable, écrit-il en préambule. Il
Y a des jours où on se reproche de ne pas être assez français. Des
Jours où on voudrait s’appeler Dupont quand on s’appelle Magyd. ”

“C’était un carnage et c’est mon jour de baptême, je deviens
Solennellement français, c’est dit. Je promets devant le fronton des
Mairies d’aimer la France pour le pire et le meilleur, de la protéger, de la chérir jusqu’au dernier souffle”, exprime-t-il solennellement.
“Il y a des jours comme ça où même anar on porte un drapeau parce que
C’est tout ce qui reste à brandir après l’embrasement et il est
Bleu blanc rouge. Il y a des jours où on aime ce pays même quand il a
Tort, même quand il se trompe parce qu’il est nous jusque dans les
Entrailles. ”

Il conclut de la plus belle manière qui soit : “Des jours de fleurs
Pour tous les “morts pour la patrie” et qu’ils le soient au front ou à
L’arrière-salle d’un restaurant. Des jours où on choisit son camp
Parce qu’il n’y en a pas d’autres. Des jours où on applaudit à tout
Rompre les uniformes, tous les gardiens de la paix, les paras et les
Flics. Ce jour-là on aime les Français quels qu’ils soient. Des jours, mais il y en aura d’autres. ”

Gageons que ce texte trouve un écho dans
Nos esprits à la citoyenneté elle aussi touchée au plus profond de sa
Dignité.


Toute copie à usage public et/ou commercial est strictement interdite. Image protégée par le code de la propriété intellectuelle.
Carnages
Oeuvres d'Artistes,  Peintures,  Huile
Auteur: Franck Gaulier
Thèmes: Personnages  /   Origines: France  /   Genres: Académisme  /   Caractéristiques: Signée  /   Authenticité: Original  /   Types d'Artistes: Artistes de galeries  /   Supports: Sur Panneau  /   Courant Artistique: École Française  /   Période: Contemporain  /  
 
Publié: 21 novembre, 2015 / Modifié: 3 juin, 2018
Copyright Gaulier

Joelle Rigoulet
Joelle Rigoulet , 6 décembre
Hello, franck, j'approuve votre publication et comme vous, je pense à nos enfants français, qui malgré eux, vivent une page de notre triste et sanglante actualité. L'humanité est mise à mal, nous avons le devoir de protéger nos enfants, citoyens de demain, en leur transmettant les valeurs citoyennes issue des » droits de l'homme «et de la république afin de vivre ensemble dans la cité, u n grand philosophe avait dit ds les années 70:» il faut redéfinir la citoyènneté»; amitiés, cher ami.
André Bouchet
André Bouchet , 22 novembre
Très émouvante peinture qui traduit bien la solitude, l'abandon et
L'angoisse
 
Carnages
Prix non public
En vente
60
Gaulier
Gaulier
Artiste peintre Pro
Paris, France
Voir plus d'oeuvres similaires
Ajoutez une oeuvre similaire
Matériel pour artistes

Choisir une langue

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français