Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur ArtQuid. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre utilisation de cookies.

Se connecter

  Mot de passe perdu ?

Nouveau sur ArtQuid ?

Créez un compte gratuitement
S'inscrire Vendez vos oeuvres
  1. Prints d'art
  2. Peintures
  3. Dessins
  4. Photographies
  5. Art digital
  6. Thèmes
  7. Nos coups de ♡
  8. Plus
H deux o. Isabelle Cadery Isabelle Cadery
   
Sur fond acrylique noir mat, l’eau se déverse si facilement qu’on en oublie vite sa valeur, sa commodité, son aménité.
Il serait opportun de la conduire sans aucune perte dans l’adduction.
Cet élément précieux change de Ph sans permission; salée on l’appelle : mer, mère génératrice d’un univers si profond qu’il devient noir, mais elle en fait tout autant avec nos sentiments, elle peut nous faire puer et nous mettre en pleurs.
Elle éblouit et nous remplie les yeux d’émotions.
De multiple couleurs et pourtant incolore, elle nous charrie, elle nous unie et nous sépare.
Elle s’unie pour apparaitre et se raréfie pour disparaitre.
Elle se bouscule dans les cascades et déstabilise notre quotidien.
Nous la capturons afin qu’elle travaille pour nous en tant que molécule ordinaire, agressive, distillée son osmose est dangereuse.
Esclave de liberté, sa condensation nous inspire force et puissance; son reflet a donné naissance au miroir, son flux aléatoire ressemble au liquide monétaire, chaque goutte dispersé est une fortune dilapidée.
Toutes formes vivantes en sont friandes, elle s’alimente, elle aussi, vectrice de constructions terrestres.
Comme l’eau vive de Monsieur Guy Béart c’est aussi une mélodie d’amour et de violence, elle chante et éclabousse, source vivifiante de notre planète.
C’est le liquide primordiale du commencement de la vie, de l’eau avant même de devenir du sang.
Nous ne savons pas la recréer.
Copiste à l’origine, j’essaie de la fixer en mouvement tout en respectant le plus possible sa naturelle inconsistance en la capturant dans le médium, consciente qu’on ne la reproduira jamais.
C’est le liquide primordiale du commencement de la vie, de l’eau avant même de devenir du sang.
H deux o
Oeuvres d'Artistes,  Peintures,  Huile
Auteur: Isabelle Cadery
50 x  20 x  8 cm  /   19.7 x  7.9 x  3.1 in
Thèmes: Art  /   Origines: Europe  /  
 
Publié: 25 avril, 2018 / Modifié: 29 mai, 2018
Copyright Isabelle Cadery


 
H deux o
2 700 €  1 917 £  3 078 $ 
En vente
17
Isabelle Cadery
Isabelle Cadery
Artiste peintre 
Gujan Mestras, France
10/10
Art
Voir plus d'oeuvres similaires
Ajoutez une oeuvre similaire
Matériel pour artistes

Choisir une langue

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français