Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur ArtQuid. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre utilisation de cookies.

Se connecter

  Mot de passe perdu ?

Nouveau sur ArtQuid ?

Créez un compte gratuitement
S'inscrire Vendez vos oeuvres
  1. Prints d'art
  2. Peintures
  3. Dessins
  4. Photographies
  5. Art digital
  6. Thèmes
  7. Nos coups de ♡
  8. Plus

Pensée de Nessuno du 1 Décembre 2019 Le libre arbitre.

David Lurcott Publié: 1 décembre, 2019 / Modifié: 1 décembre, 2019
Pensée de Nessuno du 1 Décembre 2019 Le libre arbitre.
Pensée apparemment évaporée comme d'autres au demeurant, dans le labyrinthe ArtQuidien, parfois tourbillonnant au vent de l'improbable.

Donc Nessuno reprend pour ne pas oublier.

Parler est une chose.
Écouter en est une autre.
Lui, avait définitivement décidé d’écouter.
Dès lors, il se condamna à assister…
À des abominations verbales.
Certes et il est heureux que, tout être humain soit…
Théoriquement doté du libre arbitre.
Dès l’instant que celui-ci ne fût pas faussé au départ.

Prenons la religion par exemple :
L’église chrétienne aux alentour du VIème siècle après la mort de Jésus Christ, a bâillonné, étouffé, réprimé même et de manière plus que violente, l’idée de réincarnation.

Cela était plus que pratique et sécure pour la toute puissance de cette dernière.
De cette manière les croyants étaient totalement dépendants de l’idée d’enfer et du paradis.
D’un bon dieu tout puissant et miséricordieux
Et
D’un diable : (Satan. ) Incarnation du mal
Ainsi les croyants étaient et sont encore maintenus dans la crainte d’aller en enfer, si ils ne vivent pas une vie dans les préceptes d’une religion, qu’elle qu’elle soit au reste.
Alors que l’idée de réincarnation exclue la notion de peur de mourir.
Tout ce que l’église ne voulait pas.
Car par la croyance en la réincarnation, les individus ne leurs étaient pas assujettis, ils étaient libres.
Toutes les religions n’ont fait que maintenir leurs adeptes comme des enfants, avec la promesse d’une récompense si ils se tiennent sages.
Ou la crainte de la punition si ils ne suivent pas les règles édictées dans les «saintes écriture. » Agrémentées d’images.
Soit du bon dieu, bienveillant avec sa barbe blanche (un peu comme un père Noël en somme. )
Soit du diable (Satan. ) Avec ses cornes et ses yeux de feu, ou autre détails effrayants.
Tout ceci est dans l’ordre des choses, des choses de la vie, de la vie de milliards d’êtres humains, ne sachant plus, ou ne l’ayant jamais su, que le libre arbitre existe.

Pas d’alternative. Sinon prier pour s’octroyer une petite place au paradis et surtout, prier, prier le plus possible pour éviter le purgatoire et pire, d’aller rôtir éternellement en enfer.

De plus et pour passer à un ton plus badin, tout cela est un énorme business… Les pèlerinages, les images pieuses, les bibelots en tout genre, les associations caritatives qui entre parenthèse, se doivent de maintenir leur quota de pauvres, sinon bien évidemment ils fermeraient boutique. Enfin, j’en passe et des meilleurs…

Donc et en résumé, la religion peut se targuer, d’être la dictature qui tient depuis le plus longtemps sur cette planète.
Et qui malheureusement n’est pas prête à tomber, puisque les individus soumis à cette dictature, n’ont évidemment pas la notion d’un dictateur physique, (Un père de la nation, qui un jour pourrait faillir. )
Mais un dieu omniprésent et parfait. Et qui de surcroît règne dans un monde meilleur… Où il attend les méritants.

Pour finir, le mot clé de la religion est la foi : du latin Fides (Confiance. )
J’ajouterais d’ailleurs aveugle, puisque c’est ce qu’il est demandé dans la religion.
Mais en y réfléchissant bien, si les milliards d’individus peuplant notre planète étaient moins aveugles en matière de foi et qu’ils avaient justement foi en leur libre arbitre…
Eh bien l’humanité ferait finalement exploser les dogmes posés comme d’immenses chapes de plomb, sur les consciences collectives.
Moi j’dis ça, j’dis rien.

L'actualité du Monde de l'Art en direct

 

Choisir une langue

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français