Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur ArtQuid. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre utilisation de cookies.

Se connecter

  Mot de passe perdu ?

Nouveau sur ArtQuid ?

Créez un compte gratuitement
S'inscrire Vendez vos oeuvres
  1. Prints d'art
  2. Peintures
  3. Dessins
  4. Photographies
  5. Art digital
  6. Thèmes
  7. Nos coups de ♡
  8. Plus

Historiette de là bas Du 15 Mars 2020

David Lurcott Publié: 15 mars, 2020 / Modifié: 28 mars, 2020
Historiette de là bas Du 15 Mars 2020
Putain faut qu'jmassoie, j'en peu plus ! …

Mais pas trop longtemps, sinon j'me relèv'plus.
Ça donn'quoi en bas chez toi ?
T'inquièt'voisin, J'moccupe d'tes organes vitaux.
Si j'pouvais…
T'facturer une bouche à la Io
Et son nez
Ah son nez !
J'vais te faire une confidence
Sans son nez
Elle n'existerait pas
Mais bon, là j'garantie rien
T'sais, j'coutume plutôt
Dans l'abstract.

Quand on est arrivé
Chais pas c'qui c'est passé
Chu resté sourd dingue trois mois
Dingue encore…
Ça m'change pas
Mais sourd alors là…
Peut être une question
D'mauvaise dépressurisation
À moins que ce soit
L'changement d'vitesse
Tu sais l'espace temps
Ou quelqu'chose comme ça.
Toujours est-il que…
Plus un son
Plus un bruit
J'voyais la Io
Doux yeux
Lèvres pulpeuses
J'entendais que…
Des dou… T… Drrr… Cou.
Moi sitôt en alerte au bisous
Je m'penchais sur son coup
Mais là, face à l'exhorbitance
De ses magnifiques yeux noirs
J'me disais :
Il n'est pas question de pitence
Et j'men allais chercher un mich
Oui, là bas ça ce prononce Mich
Quoi qu'étant écrit Mic
Donc m'en allais chercher un mic
Chez la vendeuse spécialisée
Où je donnais libre court
À de nouvelles investigations
Sur l'art du mime
Car ne connaissant pas la langue
Et étant sourd de surcroît.
La vendeuse spécialiste
Se mettant au diapason
Me mimait bien sûr, les milles
Et une manières et préparations
Du fameux mic.
Excellent au demeurant.
Ci fait, je m'en retournais
Clopin clopan sur le chemin de la casa
Oui… Maison se dit casa là bas.


J’ai toujours aimé les langues
Donc papilles encore frémissantes
Et ventre souriant
Je franchissait sans bruit bien entendu (si j’ose dire. )
Allègrement le pas de la porte familiale
Où je retrouvais la Io de mon cœur
Ayant préparé un plat de Sarmale
Qui me pria de manière…
Un peu criée je dois dire.
Mais normal…
Vu ma situation oriculaire
De passer à table


Mon ventre à sourit
Je ne voudrait pas qu’il éclate de rire
Je vous laisse imaginer la réaction de ma Io
Pour la deuxième fois de cette…
Belle journée
Car il faut tout de même le souligner
Donc pourr la deuxième fois
Exhorbitance de ses magnifiques yeux noirs
E cette fois je n’ai pas bien compris
C’était du :
PiS ddd M… Ssss
Fouq… Ti Mmmm ttt
Enfin mon incompréhension
Étant telle
Que je retourner à ma toile
Jusqu’à épuisement total…
Il s’agissait là d’une journée
Parmi tant d’autres
D’un romantisme effréné.

L'actualité du Monde de l'Art en direct

 

Choisir une langue

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français