Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur ArtQuid. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre utilisation de cookies.

Se connecter

  Mot de passe perdu ?

Nouveau sur ArtQuid ?

Créez un compte gratuitement
S'inscrire Vendez vos oeuvres
  1. Prints d'art
  2. Peintures
  3. Dessins
  4. Photographies
  5. Art digital
  6. Thèmes
  7. Nos coups de ♡
  8. Plus

Pensée de Nessuno sur oeuvre de Léah Lurcott le 22 Mars 2020

David Lurcott Publié: 22 mars, 2020 / Modifié: 22 mars, 2020
Pensée de Nessuno sur oeuvre de Léah Lurcott le 22 Mars 2020
-Libération-

Oui moi maintenant
J’en reviens à la base
C’est à dire au sexe
Car tout vient de là
Tout vient…
Tout le monde connaît la suite.
Ben oui du blues !
La membrane des femmes qui se dilatait
Dans les champs de coton
Lorsqu’elles travaillaient
Auprès de leurs hommes
Qui pour leurs faire oublier
La dureté du labeur
Poussait la chansonnette.

Oui pour tout vous dire
Mon rêve est de devenir
Chanteuse de Blues
Qui part du soul.
Moi j’dis du sol
Pour rigoler
Allez savoir…

Ça me fait vibrer
J’ai même été faire un stage
Là-bas pour ma culture personnelle
Alors là je peux vous dire…
C’est coton
Sans jeu de mot.
J’en suis d’ailleurs revenu
Avec un ami ? Amant ?
Je ne saurais dire ?
Il m’a même fait le coup de la ouate.
Bien… Ni une ni deux
J’en ai vite fait un chamalow.
Comme ça me satisfaisait pas
Je l’ai préalablement piquer
Sur une petite branchette.
Non, non Mesdames et messsieurs
Comme dirait Nessuno.
Ce n’est pas un pléonasme.
Une petite branchette
Veut tout simplement dire; Que c’est une branche
Encore plus petite.
Entre nous soit dit
Ça vous donne une idée
Du poids et du volume
Du dit chamalow.
Donc et pour en finir avec
Le chamalow oateur
Mauvais, vraiment pas bon !
Même pas croustillant
Même pas al dente.
Rien.
Bon…
Mais passons sur l’anecdote.
Non, non !
Il n’y a là aucun jeu de mot.

Donc cette peinture
Je me suis permise de la nommer libération.
Pour toutes les femmes
Dont le flux migratoire
Des : Ça se bouscule au portillon
Des insidieux caillots
En rang d’oignon
Qui pratiquent l’obstruction
En mal de fermentation
Et j’en passe et des…
Venus d’ailleurs.
Car à cette époque-là
Finie les règles et…
En le moi
Le met est tellement plus frais
Donc…
Et pour terminer
Oui soyons folle
Et jetons-nous dans le vers
Quelque soit sa direction
Oui y a pas que le père
Qui en a l’autorisation
Tiens j’en ai déniché un autre.
J’ai donc craché sur le papier cette fois
Et diluée, diluée
En un état extatique
De tous les diables.
Nom de Nessuno !
Et j’en suis très fière
De celui-là.
Même s’il en a pas l’air
Il a mine de rien
La chanson ! ! !

L'actualité du Monde de l'Art en direct

 

Choisir une langue

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français