Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur ArtQuid. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre utilisation de cookies.

Se connecter

  Mot de passe perdu ?

Nouveau sur ArtQuid ?

Créez un compte gratuitement
S'inscrire Vendez vos oeuvres
  1. Prints d'art
  2. Peintures
  3. Dessins
  4. Photographies
  5. Art digital
  6. Thèmes
  7. Nos coups de ♡
  8. Plus

Pensée de Nessuno du 1er Aôut 2021 -Écrire-

David Lurcott Publié: 2 août, 2021 / Modifié: 2 août, 2021
Pensée de Nessuno du 1er Aôut 2021 -Écrire-
Écrire, il le voulait bien, mais quoi et sur quoi.
Une nuit sans sommeil !
Cela pouvait être un bon sujet.



Les réflexions d’un homme qui ne sort jamais
Qui lorsqu’il se retrouve dehors
Se trouve confronté à une réalité, qui n’en est plus une.
Où le regard des autres lui est étrange
Où même les enfants lui paraissent étonnement adultes.

Il est difficile d’expliquer quelque chose qui est devenu abstrait
Un être qui se serait dilué.
Flottant sur le peu de neurone qui lui reste
Dernier survivant
De son radeau de la méduse
Sur la scène d’un théâtre imaginaire
Où la lumière dans la salle serait allumée
Et où les yeux des spectateurs il verrait
Quel était son rôle ? L’abstraction ?
Le trou.
Il ne se rappelait plus d’avoir eu de texte.
En ancien roi de l’improvisation
Il aurait pu faire Pantaléon
Mais là rien, pas de réplique
Que ces yeux muets
D’enfants vieux nés.
En permission d’EHPAD

Rideau

Il rentra en ses coulisses
Et chercha la pleine lune
Pour y hurler
Pour se prouver qu’il était vivant
Le décor pour le prochain acte avait changé
Il n’y avait plus qu’un croissant
Il se consola en se disant qu’il l’imaginerai
Au petit déjeuner.

Le théâtre était là, nulle part, ailleurs, Son théâtre était le néant.


De toute manière, à quoi servent les mots ?
Lorsqu’ils sont verbalisés ils sont morts.
Tout réside dans ce qui précède
La vibration
Tout est dans le corps
Je serai arrivé à ce que je veux lorsque je n’existerai plus disait-il
Il y est finalement arrivé. Il est abstraction
Et même, le verbe être est mal à propos car, impliquant la notion d’existence.

L'actualité du Monde de l'Art en direct

 

Choisir une langue

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français