Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur ArtQuid. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre utilisation de cookies.
S'inscrire

Se connecter

  Mot de passe perdu ?

Nouveau sur ArtQuid ?

Créez un compte gratuitement
Vendez vos oeuvres
  1. Prints d'art
  2. Peintures
  3. Dessins
  4. Photographies
  5. Art digital
  6. Thèmes
  7. Nos coups de ♡
  8. Plus

En soi, le style Régence n’a pas d’existence valable, mais permet de donner un nom au mobilier de transition qui voit le jour entre la fin du style Louis XIV et le début du style Louis XV, c’est-à-dire qui appartient encore à l’ancien par certains aspects tout en marquant déjà une nette évolution vers le nouveau. D’un point de vue historique, la Régence couvre la période allant de 1715 à 1723. Celle-ci correspond à la minorité de Louis XV, durant laquelle le royaume est dirigé par le régent Philippe d’Orléans. Dans le domaine des arts décoratifs, le style Régence correspond aux années 1700-1720. L’ébénisterie et la menuiserie possèdent alors la noblesse et la symétrie propre au style Louis XIV, mais se sont débarrassées de ses aspects les plus formels et solennels en faveur d’une souplesse et d’une grâce annonçant le Louis XV. En un mot, un nouvel esprit, l’esprit du XVIIIe siècle, fait de galanterie et de civilité, souffle sur les arts décoratifs et amorce une évolution tendant à remplacer l’héroïsme par l’aimable.


Si Boulle est très clairement le meilleur représentant du style Louis XIV, Charles Cressent, quant à lui, l’est également, mais pour le style Régence. En sa qualité de sculpteur, Cressent, modelait lui-même ses propres bronzes et supervisait leur production. Pour les motifs ornementaux, il tirait souvent son inspiration des dessins de Robert de Cotte, alors qu’il se fiait au goût de Gillot et de Watteau pour les figures et notamment les fameuses singeries. De Watteau, il emprunta ses charmants bustes de jeunes femmes souriantes, appelés espagnolettes, qui viennent orner le sommet des pieds galbés de ses bureaux plats. En accord avec l’esprit du temps, Cressent utilisait, pour ses placages, des bois contrastant fortement avec la dorure des bronzes, à savoir l’amarante, le palissandre et le bois de violette.

A cette époque, l’étude des chaises nous donne la vision la plus complète de l’évolution ou de la transition entre le Louis XIV et le Louis XV. La différence majeure entre une chaise Louis XIV tardif et une autre appartenant déjà au style Régence est située au niveau des consoles d’accotoirs qui, dans le deuxième cas de figure, sont légèrement en retrait pour permettre aux robes à paniers d’y trouver place. Typiques de la Régence, sont également d’une part les manchettes, d’autre part, en ceinture, une traverse frontale en bois sculpté formant avec le piètement une ligne sinueuse ininterrompue, puis la disparition progressive de l’entretoise et finalement le choix d’un dossier encadré d’un châssis en bois apparent. Les pieds galbés, à la place de se terminer en sabots de biche, présentent quant à eux généralement une petite volute parfois agrémentée d’une feuille d’acanthe. Les éléments Louis XIV les plus tenaces sont les montants rectilignes du dossier et la forme quadrangulaire de l’assise. Quand la transition sera parfaitement accomplie, la chaise ne possédera plus une seule ligne droite et l’heure du Louis XV aura sonné.

La commode Régence primitive, munie de trois rangs de tiroirs rejoignant pratiquement le sol, connaîtra une évolution vers la commode dite en tombeau. Sous son dessus de marbre, le meuble affectera un profil galbé, formant une partie médiane fortement convexe. La commode Louis XV, de par sa légèreté et la finesse de ses longs pieds galbés supportant deux tiroirs, s’opposera définitivement à la lourdeur de ses prédécesseurs.



Copyright : Tous les textes sont disponibles sous les termes de la license GNU de documentation libre GNU (GFDL), ArtQuid

Nous vous invitons à découvrir chaque époque :

Moyen-Âge
Renaissance et Louis XIII
Louis XIV
Régence
Louis XV
Transition et Louis XVI
Directoire
Empire
XIXe siècle
Art Nouveau
Le Modernisme

Choisir une langue

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français